Finalement le groupe "Aéroport de Paris" ne devrait pas être privatisé


Le gouvernement devrait reculer sur le dossier de la privatisation du groupe Aéroport de Paris selon une information de "Marianne".


Alors que la pétition pour l'obtention d'un référundum sur la privatisation du groupe doit se terminer ce jeudi 12 mars, le gouvernement devrait faire machine arrière sur la privatisation du groupe Aéroport de Paris ADP.


Une décision une nouvelle fois temporaire ?


L'Etat qui détient un peu plus de la moitié des parts du groupe, 50,63% est réticente à les vendre au vu du contexte très difficile de la finance et de la Bourse. Le gouvernement a peur en effet de ne pas vendre à un bon prix les parts de la société française.


Les signataires de la pétition qui n'a recueilli qu'un quart des signatures (un peu plus d'1 millions sur les 4 millions demandés) peuvent pour le moment se réjouir. Mais rien ne dit que le Président ne re-soumettra pas la vente dans les futurs années, lui qui avait demandé en 2016, lorsqu’il était ministre de l'économie, la privatisation du groupe.



  • Rejoins-nous sur Facebook !
  • Suis-nous sur Twitter !
  • Suis-nous sur instagram !
  • YouTube - Cercle blanc
Grille des Programmes      Qui sommes-nous ?      Mentions Légales      Contact
Logo Blanc.png
L'info capitale.
© 2020 - DigiParis - tous droits réservés