DISPARITION DE LUCAS TRONCHE : DES OSSEMENTS ET UN SAC A DOS RETROUVES

Le jeune adolescent avait disparu il y a 6 ans, sans laisser le moindre indice



Le long et angoissant combat que mène la famille de Lucas Tronche serait-t-il en passe de connaître un bien triste épilogue ? C'est en tout cas une découverte majeure qui intervient six ans après la disparition du jeune homme, qui s'était volatilisé, ne laissant aucun indice derrière lui. Six ans de vide, six d'attente absolue pour des parents, des frères, une famille, qui n'ont eu de cesse de chercher Lucas, en vain.

Ce 18 mars 2015, à Bagnols-sur-Cèze, Lucas, 16 ans, doit partir à la piscine avec son frère. N'étant pas prêt, il demande à son aîné de partir devant, lui indiquant qu'il va le rejoindre. Lucas n'ira jamais à la piscine. Il n'en a même pas eu l'intention, puisqu'il est bel et bien parti de chez lui, mais sans ses affaires de natation, avec pour seul bagage, un sac à dos et un contenu très sommaire. Mais où allait-il ? Nul ne le sait, nul ne le reverra à ce jour.

De gros moyens ont été déployés pour retrouver l'adolescent, des auditions des amis de Lucas et des gens du voisinage ont été réalisés mais l' enquête a aussi été parasitée par l'envoi de 11 lettres anonymes indiquant que le jeune homme allait bien. Elles n'étaient en réalité que l'oeuvre d'un mythomane, qui sera par la suite condamné à 1 an de prison ferme et un an avec sursis.

Et comment ne pas évoquer la possible implication de Nordhal Lelandais, ayant de la famille proche de la commune de la famille Tronche. Hypothèse définitivement écartée le 27 février 2018, l'homme étant localisé en Isère au moment des faits.

La famille Tronche s'est toujours montrée très active dans la recherche du moindre indice leur permettant de faire avancer l'enquête, jusqu'au 7 juin dernier, où ils ont participé à l'émission de M6, générant un nombre important d'appels, de témoignages pouvant être, pour certains, exploités.

Décrit comme un jeune calme, passionné de nature, Lucas était en classe de seconde et se rêvait vétérinaire.

Des ossements et des effets personnels retrouvés

Mais ce jeudi 24 juin 2021, c'est à 800 mètres de la demeure familiale que des ossements ont été découverts, ainsi qu'un sac à dos similaire à celui de Lucas , et des morceaux de vêtements pouvant correspondre à ceux que portait le jeune homme. L'endroit très escarpé était difficile d'accès, avec une falaise de 60 mètres de haut.

Le procureur de Nîmes, Eric Maurel, a pris la parole cet après-midi, expliquant qu'à ce stade plusieurs pistes pouvaient être envisagées : un accident, un suicide, ou une altercation qui aurait conduit un autre individu à pousser Lucas.

Afin de lever tous les doutes possibles, des investigations médico-légales vont être prochainement diligentées, afin de confirmer que les restes retrouvés sont bien ceux de Lucas Tronche.

Ce jeudi, sur les réseaux sociaux, les parents de Lucas ont pris la parole pour remercier toutes les personnes qui s'étaient mobilisées pour retrouver leur fils. Une famille qui s'est montrée dans le recueillement, après six ans mêlés d'espoir et de déceptions.



0 commentaire