DigiScan : où sont les tests face au COVID19 ?



L'OMS (organisation mondiale de la santé) a reconnu la pertinence de tester face au coronavirus. Le gouvernement français a aussi penché sur cette option, trop tard ?


Mais alors pourquoi les tests sont si peu utilisés en France et restent relativement introuvable ?


Alors que des pays comme l'Allemagne, la Corée du Sud ont testé à large échelle, avec des résultats plutôt "bons", les autres pays ont moins testé.

La France va tester dans les semaines à venir les personnes présentant des symptômes. Aujourd'hui seuls les soignants, les personnes fragiles et les EHPAD sont testés. Cela est dû à une priorisation des tests.


Point chiffre sur les tests en France


Aujourd'hui, à l'heure où l'article est écrit, seulement 150 000 tests sont réalisés par semaine a précisé le ministre de la santé Olivier Véran dimanche lors de la conférence de presse. L'objectif du ministre, passer à 500 000 tests d'ici le 11 mai date du déconfinement en tout cas du début.


Alors dire qu'en France les tests n'existent pas serait mensonger, mais ils sont réservés à une partie de la population, qui est au "front" (pour reprendre les mots guerriers du Président), et à une population qui a un risque de l'attraper. A Paris les drive tests se multiplient mais le problème ne vient pas tant du nombre de tests mais des tests eux-mêmes.


Les tests sérologiques importés de très mauvaise qualité


Aujourd'hui les tests sérologiques ne sont pas conseillés, ces tests simples sont un dépistage qui recherche la trace d'anticorps dans le sang. Et ces tests ne sont pas recommandés par les pouvoirs publics. La fiabilité est plus que douteuse sur la majorité d'entre eux.


La Haute Autorité de la Santé évalue en ce moment même les tests qui sont le plus souvent importés d'Asie et de Chine. Elle est accompagné par les centres de Recherche de Paris et Lyon.

La Haute Autorité de la Santé insiste sur le fait qu'elle fait ses recherches à une vitesse « folle » à travers la voix de sa présidente. Si ces tests se révèlent efficaces ils sont mis pour la plupart sur le marché très rapidement.

Il faut juste rappeler que les tests sérologiques, de base, sont moins fiables que d'autres tests à hauteur de 80% de fiabilité, 90% maximum. Et vous vous en doutez le prix augmente aussi en mesure de la fiabilité du test.


Moins de 40% pour les tests sérologiques venus de Chine


La Chine, et les entreprises chinoises en produisent beaucoup et ces tests sérologiques arrosent le marché. Et il faut dire qu'il y a beaucoup de raté.

L'Espagne a commandé des millions de tests à une entreprise chinoise, Bioeasy, qui devait être fiable à 80%. Résultat, les tests n'ont été fiable qu'à 30% soit un flou énorme.

En moyenne les tests sérologiques envoyés de Chine ne sont fiable qu'à 40% ! Ce qui explique une raréfaction des tests. Très peu d'entreprises produisent des tests fiables.


bioMérieux, une entreprise lyonnaise basée en France et aux Etats-Unis a eu le feu vert sur un test sérologique assez fiable il y a un mois. Certains pays l'ont déjà utilisé dont l'Allemagne et la Corée du Sud. Le problème c'est le coût et la quantité qui faut augmenter ce coût.

C'est une véritable course contre la montre, Taïwan annonce avoir mis au point un test sérologique fiable à 90 % ... mais il ne sera pas mis en production avant juillet prochain.


Le Royaume-Uni a aussi fait une grosse commande à une entreprise chinoise : 2 millions de tests sérologiques. Le problème, c'est qu'aucun des tests ne fonctionnent. Une escroquerie à la hauteur de 20 millions d'euros révélée par le New York Times.


La France veut miser sur les tests PCR


Alors du côté du ministère de la santé on se tourne vers les tests appelés PCR en attendant d'autres informations sur les tests sérologiques notamment du groupe bioMérieux.

L'objectif du ministère est une montée en puissance des laboratoires publics comme privés d'ici la fin du confinement afin de réaliser le plus de tests PCR de dépistage du COVID19.


Ces tests PCR sont un diagnostic de l'infection grâce à une analyse de biologie moléculaire à travers les équipements d'un laboratoire. Ces tests sont extrêmement fiables, mais extrêmement coûteux puisqu'il faut le matériel pour les réaliser dans tous les labos de France.

Le ministère de la santé précise que les commandes ont commencé, le matériel est aussi commandé afin d'équiper tous les laboratoires notamment ceux du privés. Et que la distribution a commencé depuis quelques jours.


Le temps est donc un élément important, mais aussi le contrôle de la production des tests. Il faut sans cesse produire pour éviter la concurrence des autres pays notamment les Etats-Unis, pour contrôler le prix qui est un frein important à l'achat massif de tests à cause du peu de fiabilité de ceux-ci pour le moment.


La France préfère temporiser pour mieux sécuriser.



Retrouvez le DigiScan tous les jours à 19h15 dans ICI PARIS votre émission direct


Version audio du DigiScan sur les tests en France :




  • Rejoins-nous sur Facebook !
  • Suis-nous sur Twitter !
  • Suis-nous sur instagram !
  • YouTube - Cercle blanc
Grille des Programmes      Qui sommes-nous ?      Mentions Légales      Contact
Logo Blanc.png
L'info capitale.
© 2020 - DigiParis - tous droits réservés