DigiScan : Département verts, départements rouges ça veut dire quoi ?


Le déconfinement sera donc modulable en fonction des départements a précisé Edouard Philippe dans son discours sur la stratégie gouvernementale pour le déconfinement progressif et les départements seront classés en deux couleurs : rouge ou vert.


Les départements vont être classés en code couleur en fonction du risque d'attraper le COVID19 mais pas que, alors départements rouges ou verts ça veut dire quoi ?


La couleur indiquera, vous vous en doutez, le risque du département. Et ce à partir de demain dans chaque point quotidien du ministère de la santé, Jérôme Salomon le directeur général de la santé présentera cette carte des départements qui sera actualisée jour après jour.

Les départements seront colorés selon trois critères a indiqué la direction générale de la Santé et de Santé publique France :


- Tout d’abord le taux de nouveaux cas dans la population du département sur une période de 7 jours. Si celui-ci est élévé, le département sera considéré comme une zone active de transmission du COVID19.

- Le deuxième critère concerne les capacités de santé, « les capacités hospitalières régionales en réanimation » précise le deux entités. Si les capacités restent très tendues, et presque pleine le critère restera rouge.

- Enfin dans le dernier critère c’est le système de test et de détection.


Les premiers résultats pris en compte seulement le 7 mai

La première carte arrivera donc aujourd'hui, jeudi 30 avril mais les premiers résultats eux ne seront pris en compte qu’à partir du 7 mai.

Le vert le déconfinement sera possible au sens large, alors qu’en rouge il y aura un déconfinement strict voir un confinement renforcé selon les différents critères.

La carte est aussi faite pour les autorités locales et préfectorales afin de les guider dans la préparation du déconfinement à partir du 11 mai.

Les maires et les préfets seront en première ligne dans les décisions à prendre en fonction de la couleur du département. Edouard Philippe qui les a notamment rencontré hier en visio-conférence.


Actuellement, 32 départements français présenteraient encore un taux de surmortalité notamment en région parisienne avec le Val-d’Oise et la Seine-Saint-Denis sans préciser les chiffres.

  • Rejoins-nous sur Facebook !
  • Suis-nous sur Twitter !
  • Suis-nous sur instagram !
  • YouTube - Cercle blanc
Grille des Programmes      Qui sommes-nous ?      Mentions Légales      Contact
Logo Blanc.png
L'info capitale.
© 2020 - DigiParis - tous droits réservés