« Barry » : Un tueur qui se rêve acteur


Source: HBO

« Barry » c’est l’histoire d’un type qui décide un jour de devenir acteur. D’ailleurs il faut que je vous précise que ce type est un ancien tireur d’élite de l’armée américaine qu’il traverse une phase de dépression assez sévère et qu’il est devenu un tueur à gages impitoyable.Ouais ça fait beaucoup pour un seul homme


Cet homme c’est Barry Berkman qui, alors qu’il doit exécuter une de ses cibles, découvre le monde du théâtre ; et c’est la révélation ultime. Il veut devenir acteur, raccrocher sa vie de meurtres et devenir un nouvel homme. Mais comment abandonner ce pour quoi on est naturellement doué pour se plonger dans un monde inconnu ? Cette question va être un des nombreux tourments de notre personnage qui va devoir concilier théâtre, meurtres, mafia russe et amour ; je vous avais prévenu que cela faisait beaucoup pour un seul homme.


La force première de « Barry » tient tout d’abord de son casting. On y retrouve Bill Hader (un ancien habitué du « Saturday Night Live », célèbre émission aux Etats-Unis) aussi bien devant comme derrière la caméra dans le rôle principal de ce tueur dépressif. Son interprétation donne lieu à des moments aussi bien émouvants qu’impressionnant de rage ; on est face à une bombe à retardement qui peut exploser à tout moment.

Il y incarne un personnage froid mais en quête d’amour mais aussi d’amour propre : il ne peut plus voir l’homme qu’il est devenu. On assiste donc à un véritable double-jeu durant chaque épisode où on le voit essayer de jouer sur scène et de se familiariser avec la troupe qui l’entoure pour au final (re)devenir humain ce qui va totalement contraster avec le sang-froid dont il va faire preuve pour éliminer ses cibles.

Mais la série ne repose pas constamment sur ses épaules et le reste du casting est tout aussi juste avec, pour ne citer que lui, Henry Winkler qui joue le rôle du professeur de théâtre de Barry dans un rôle de « clown triste » qui risque aussi bien de vous faire rire que de vous émouvoir.


« Barry » c’est aussi une réalisation tout particulièrement soignée avec une inventivité sans cesse renouvelée. Il suffit de voir l’épisode 5 de la saison 2, un véritable OVNI télévisuel faisant partie des meilleurs épisodes de l’année toutes séries confondues, pour s’en rendre compte. On peut aussi rendre hommage au rythme de la série qui, avec seulement 8 épisodes par saison, sait développer ses personnages d’une manière remarquable mais aussi faire avancer son histoire sans précipiter les événements (chaque épisode dure environ 27 minutes) . Et autant vous prévenir que les fins de saisons sont rarement joyeuses et que dans ces derniers épisodes on découvre une force dramatique à la série qui en devient impressionnante (l’épisode 7 de la saison 1 par exemple).


Cela peut paraître bête à dire, mais « Barry » est une des rares séries qui durant ces derniers mois à réussi à me captiver pleinement et qui par son ingéniosité et sa créativité ne m’a jamais ennuyée. Pour mon plus grand bonheur, et bientôt le votre j’espère, cette dernière vient d’être renouvelée pour une troisième et peut-être ultime saison. L’attente va être longue…



« Barry » vient de finir la diffusion de sa saison 2 aux USA sur HBO et est actuellement disponible (saison 1 et 2) en replay sur OCS.


Le trailer de la saison 1 :



  • Rejoins-nous sur Facebook !
  • Suis-nous sur Twitter !
  • Suis-nous sur instagram !
  • YouTube - Cercle blanc
Grille des Programmes      Qui sommes-nous ?      Mentions Légales      Contact
Logo Blanc.png
L'info capitale.
© 2020 - DigiParis - tous droits réservés